13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 12:57

Dans un beau livre intitulé  Hannah Arendt: une pensée de la crise (Genève, Labor et Fides, 2011), Céline Ehrwein Nihan (qui fut mon assistante et ma doctorante à l'Université de Lausanne et enseigne aujourd'hui l'éthique à la Haute Ecole d'ingéniérie et de gestion du Canton de Vaud) développe avec finesse et clarivoyance les relations entre la politique, l'éthique et la religion, en interrogeant de manière critique la manière dont, parmi les théologiens modernes, deux auteurs aussi différents que Paul Tillich et Stanley Hauerwas rendent comptent de ces noeuds délicats.


Ouvrage préfacé par Jean-Marc Ferry, de l'Université libre de Bruxelles.


Pour tout renseignement :  contact@laboretfides.com

 Hannah-Arendt.jpg

Partager cet article

Published by Denis Müller - www.denismuller.ch - dans Ethique
commenter cet article

commentaires

 

Denis Müller

Professeur d'éthique et de théologie

aux Universités de Genève et de Lausanne.

Contact


 Directeur de la collection Le Champ éthique

(Labor et Fides Genève)
http://www.laboretfides.com

 

Retour à l'accueil

Références

Pages

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog